L' épée d' Orion

monde médiéval
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Par une nuit de tempête...

Aller en bas 
AuteurMessage
Oslo Perchevois
Général de l'armée blanche
avatar

Nombre de messages : 18
Âge (perso) : 32 ans
Gallons en banque : 1000

Expérience du joueur
Réputation:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Par une nuit de tempête...   Ven 2 Juil - 12:53

Les hommes du général Perchevois commençaient à ressentir de la fatigue après 3 heures de marche intense. Ils s'étaient aventuré dans la forêt Phémylisse en mission préventive sous les ordres du roi. La ville d'Orion était constamment menacée par l'armée noire et ses sympathisants. Leur mission était de sécuriser les lieux en établissant des cibles repères. Ces dernières annonceraient que l'ennemi serait en territoire du roi Milor et que les lieux seraient scrutés méticuleusement par les alliés.

La troupe devait montée un autre mile de plus et c'est là tout là haut que le campement prendrait place.

Sous la lumière faible d'un ciel ombragé le général cru bon qu'il était temps d'allumer les torches. Marchant dans un pente raide ses hommes et lui même devaient faire attention aux racines qui longeaient discrètement le sol. Il était très facile de perdre le pied.
Plus loin il contournèrent un grand rocher et c'est à ce moment que la pluie se mit à tomber sur eux. Les capes de secours cachèrent désormais les hommes de l'armée blanche et du fait même aggrava l'humeur de la troupe en général.
Un simple pas semblait une enjambée monstrueuse et certains hommes glissaient sur la boue qui couvrait le sol.

- Bon on s'arrête 5 minutes! Reprenons nos forces!

Oslo avait repéré non loin de là un grand chêne qui pouvait très bien abrité ses hommes pour un bref moment.

- Allez sous le chêne droit devant! Exécution!!

Une fois la troupe abritée, tous décida de casser la croûte à l'exception du général qui était occupé à scruter les environs. La pluie tombait vigoureusement maintenant et il était dur de voir à plus de 5 mètres tout autour.
Après un regard infructueux il s'accroupit lui aussi pour casser la croûte. À peine avait t-il entamé son repas que quelqu'un cria à plein poumon :

- Mon général quelqu'un s'amène!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasmin Murray
Fermier
avatar

Nombre de messages : 7
Âge (perso) : 18 ans
Gallons en banque : 200

Expérience du joueur
Réputation:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Par une nuit de tempête...   Dim 4 Juil - 16:55

2 jours plus tôt le fermier était parti à la recherche de 2 de ses boeufs qui c'étaient enfui dans la forêt de Phémylisse. Il n'avait pas le choix de les retrouver parce que ses bovins étaient son gagne pain. Munie seulement d'un petit baluchon et de cordes il s'était enfoncé dans la forêt sans se soucier de la suite. Au bout de quelques heures il réalisa qu'il était perdu et que bientôt la nuit tomberait. Plus à l'aise sur les grands espaces plats que la forêt dense il prit panique et se dirigea vers un ravin. Il perdit le pied et tomba tout au fond à plus de 5 mètres.

Quelques instants plus tard il ouvrit les yeux avec un goût de sang dans la gorge. Il cracha à maintes reprises et essaya de se lever. À sa grande surprise il n'avait pas de membre de casser. Juste des égratignures sur les bras et le visage. Il faisait sombre désormais et il dû se faire à l'idée qu'il passerait la nuit dans ce ravin.

Le lendemain il pu se sortir de là en grimpant à des racines d'arbres qui longeaient les parroies du ravin. Une fois sortie il se fia au soleil pour trouver sa direction. Dans la journée il vit un ruisseau et décida de le suivre. Il pu au moins s'abreuver à même le court d'eau. Cela lui redonna des forces pour continuer. Il marcha pendant des heures ainsi jusqu'au couché du soleil. Levant les yeux vers le ciel il vit qu'un orage s'approchait dangereusement. Il devait à tout prix trouver un endroit pour se couvrir.

La pluie le ratrappa et bientôt son corps se trempa en entier.

* Mon dieu faite que je trouve un endroit pour me tenir au sec!*

Il ne cessa de marcher tout en repoussant sa peur et son désarrois. Les minutes semblaient devenir des heures et tout ce qu'il l'aidait c'était de se dire : - N'arrête pas! Surtout n'arrête pas!

Ses pieds étaient gelés ainsi que ses mains. Sous la pluie il marchait droit devant sans avoir la moindre idée ou il allait. En montant un peu plus haut il repéra un grand chêne se qui le réjouie en un instant. Son bonheur se dissipa très vite quand il entendit une voix crier : - Mon général il y a quelqu'un qui s'amène!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Par une nuit de tempête...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TopikaMétéo] La tempête...
» La nuit du renouveau.
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' épée d' Orion :: Endroits extérieurs d'Orion :: La forêt Phémylisse-
Sauter vers: